Blog Anecdotes

Le Code pour un équilibre de vie parfait !

23 octobre 2020

La perfection n’existe pas. Je dirai plutôt que ce n’est humainement pas possible. Il y a souvent un défaut quelque part ... parfois le défaut est plus évident chez certains que d’autres mais défaut il y a.
Je propose d’explorer la perfection pour ne pas être médiocre, pour se démarquer, pour une meilleure vie.
De la même manière, penser à l’équilibre de vie, c’est te donner des chances de tendre vers cet équilibre qui te permettra d’améliorer ta qualité de vie, ta relation avec tes enfants, ton conjoint et ne devrait pas compromettre les performances au travail. Au contraire, les vrais managers le comprennent. Les bons managers le comprennent! 


1. Définir les frontières ou limites entre tes vies professionnelle, familiale, …

Pas aussi facile à faire qu’à dire. Je connais très peu de personnes qui sont capables d’oublier la maison quand elles sont au boulot et encore moins qui sont capables d’oublier le boulot quand elles sont à la maison. C’est une forme d’autodiscipline, qu’il aurait été bien de s’imposer avant de devenir maman…. Mais il n’est jamais tard pour démarrer par de petites actions simples et efficaces.
Exemple : Numéro de téléphone professionnel différent de ton numéro personnel. À partir de 19h en semaine je suis totalement disponible pour ma famille. Le weekend est sacré !  ... Mais si à des moments le boulot prend le dessus, ne t’en veux pas, rattrape-toi et fais-en sorte que cela ne se produise pas trop souvent.


Planification
Planification

2. Planifier et prendre de l’avance quand on en a la possibilité. 

Cela te permet de gagner des minutes précieuses, d’être moins épuisée, stressée, de ne pas être dans le rush et oublier des choses essentielles. Connais-tu cette situation où tu as l’impression de lire sur les visages : « Elle perd encore le contrôle ! » 
Comment faire ? Avoir son menu de la semaine ou du mois par exemple. Identifier ce qu’on va porter tout au long de la semaine. Faire le sac des enfants la veille…. 


3. Avoir des personnes qui puissent vous donner un coup de main. 

(Ma mère utilisait le terme de garage. J’en avais deux. Ne sois pas gênée, c’était très affectif ! J’aimais bien aller au garage, j’avais des amis qui m’y attendaient.)

Il y a un courant qui nous berce dans la pensée qu’une fois maman c’est The END. Tu ne peux plus rien faire. Tu es bloquée à la maison à t’occuper des enfants (on aime le faire bien sûr), de la maison…. Mais de petites escapades pour souffler c’est nécessaire et il faut parfois répondre à certains impératifs….
Pour cela, c’est bien de pouvoir se donner des coups de main entre mamans, amies, ça permet de souffler, de ne pas toujours être bloquée à la maison. 


4. Discuter avec d’autres familles pour quitter ta bulle.

On ne peut pas tout savoir. De temps à autre, il faut s’ouvrir. En discutant avec d’autres familles ou mamans, tu apprendras que ton enfant n’est pas un extraterrestre, ou que chaque enfant est particulier, que vous vivez les mêmes choses que d’autres parents, que ton bébé n’a pas du retard ou que chaque enfant a son rythme.
Ne transmettons pas à nos enfants notre stress, entourons-les de tout l’amour et l’attention possibles. Un jour mon mari m’a demandé si j’avais appris que l’âge auquel nous avions commencé à parler ou marcher était déterminant pour une embauche ! Ça m’a vraiment fait marré… Voilà ne te stresse pas ou ne stresse plus les mamans amies.

Mère et enfants
Mère et enfants

5. Réduire les activités extra professionnelles et familiales. 

Tu ne vas pas pouvoir être membre active dans toutes les associations. Impossible !

Si tu as un boulot, ça te prend pratiquement toute la semaine. Si tu t’engages dans une activité, ce sera certainement le soir après le boulot ou le weekend. Ainsi tu réduis le temps à passer à la maison, tu t’épuises et n’as plus suffisamment d’énergie pour t’occuper des enfants. Si tu as envie de passer du temps avec tes enfants, évite de t’engager dans des activités qui t’en éloignent.
Tu pourrais plutôt identifier une activité que vous pourriez faire tous ensemble ! Les enfants seront contents de passer du temps avec toi, de sortir de la maison … 


6. Mettre en place des rituels en famille.

On se souvient des rituels, ils permettent de tisser les liens. Cela pourrait être à Noël (veillée et menu, voyage en famille) …
Je me souviens que ma mère avec mes oncles et tantes nous organisaient à tour de rôle nos journées de Noël entre cousins. À la fin de la journée nous découvrions notre Secret Santa, après une année d’enquêtes et d’attentes.
Je me souviens également du journal de 20h obligatoire pour tous. Rituel suggéré par mon père ! Hahahhah ! C’est certainement ce qui m’a donné envie de devenir SG des Nations –Unies.


Prendre soin de soi
Prendre soin de soi

7. Prendre du temps pour soi. C’est un bon remède. 

Il te sera toujours demandé plus au boulot même si tu es un vrai monstre à la tâche. Mais rappelle-toi que tu n’es pas irremplaçable. Alors prends du temps pour toi sans regret.
Les frustrations viennent souvent du fait que nos sacrifices ne sont pas reconnus. Fais-toi plaisir, offre-toi des pauses. Prends des congés, repose-toi, fais la folle avec les enfants, lâche-toi…. 


8. Avoir du temps pour ton conjoint, fiancée, amant… et toi c’est super important.

 
Dépose tes bouts de chou chez les grands-parents et passez de bons moments à deux. Ce n’est pas facile de faire coïncider les congés, mais si c’est possible faites-le.  Étonne-le et laisse-le t’étonner. Donnez-vous la chance de replonger dans les moments où vous n’étiez que deux et que les négociations se faisaient… Bon, entre adultes on se comprend. 


9. Partager sa passion avec ses enfants et les écouter. 

Partager sa passion ne veut pas dire l’imposer. Il suffit d’en parler, de leur faire comprendre ce que tu fais et pourquoi tu le fais. Ce qu’il faudra leur faire retenir c’est d’aimer ce qu’ils font et donc de bien le faire.
J’ai été responsabilisé assez tôt, ma mère me racontait différentes situations et m’écoutait. Je réfléchissais déjà à des solutions aux problèmes ou situations, c’était pour elle une autre manière de me faire découvrir le monde. C’est vraiment bien pour son estime de soi, pour sa confiance en soi ….


Moments en famille
Moments en famille

10. À chaque occasion, ne manque pas d’avoir des moments fous, drôles et amusez-vous.

Là c’est clair ! 


11. Être présent pour les moments importants.

Les anniversaires, le récital, le premier match, les prestations devant un public…. Encourage-les, soutiens-les, donne-leur la confiance qu’il faut en eux. 

Sache ce qui est important pour eux. C’est en discutant avec eux, en les observant que tu le sauras. 


12. Prendre soin de soi pour la famille. 

C’est ta responsabilité d’être présente en pleine forme pour elle. 

Fais du sport, mange bien, ne prend pas de risques inutiles … 
Même avec toute la bonne volonté, il sera difficile pour toute autre personne de s’en occuper aussi bien que toi.
 
Cela fait beaucoup d’activités, d’actions à retenir. Je suis sûre que tu fais déjà très bien certaines choses. Améliore et rajoute une à la fois. 

Partager :

0 commentaires
Commenter avec